Découvrir le profil atypique de Caroline Le bihan membre de la team Pyreneus Trail.

Quel est ton cursus scolaire ?

J’ai fait mes études en Aveyron d’où je suis originaire, après un bac Économie et Sciences sociales j’ai été sur Béziers pour passer un bts comptabilité-gestion. Après lequel j’ai intégré des postes en gestion d’entreprise (agroalimentaire puis bâtiment et remontées mécaniques).

Depuis quand pratiques-tu la course à pied ?

Je cours vraiment depuis que j’ai 16 ans, enchaînant beaucoup de routes et chemins par les Causses, l’essentiel pour moi était de me balader et faire de l’endurance, en étant au contact des grands espaces.

Comment as-tu découvert ce sport ?

En fait depuis toute jeune. On passait nos vacances en montagne en Maurienne, et avec mon frère on redescendait en courant de nos ballades. Autre étape, à 14/16 ans un ami issu d’une carrière militaire m’a initiée aux variations d’allures et je courrais beaucoup à travers les Causses aveyronnaises et pour aller voir les chevaux dont je m’occupais (une autre passion, randonnée et rallye équestre). Puis vers la trentaine,  on s’essaye à la piste d’athlétisme (après 3 séances j’y prends goût.. à tourner en rond !!), c'est là que je débute avec la compétition. Le virus du trail en montagne me sera communiqué par mon cousin, il me pousse à faire le Championnat du Canigou, et je n’ai jamais plus arrêté puisque j’adore les courses techniques.

Je pratique également d’autres sport comme le vtt (x-country) avec 2 dossards dont un 107 Km dont je me rappellerais longtemps ou comme le squash. 

J’aime bouger, apprendre, progresser et me dépasser, le plus possible en pleine nature.

Les entraînements ne sont jamais une contrainte mais toujours du plaisir, les dossards le moyen de tester mon mental, aller chercher toujours plus loin dans mon expérience personnelle, et partager de superbes moments de sport et d’amitiés.

Quel est ton métier?

Je travaille dans un bureau en tant que comptable en entreprise (en Savoie).

As-tu une anecdote sympa ? 

J’étais partie en montagne avec un ami complice, pour découvrir un nouveau secteur, tout ce que j’adore sauf que nous voilà engagés dans la dernière ascension dans un pierrier, mais les kerns ont disparu avec les avalanches du gros hiver. Donc on grimpe, la pente est raide (45 degrés), le pierrier se dérobe sous les pieds, qu’importe pas de demi-Tour, j’adopte la technique en crabe proche du sol, et finit en varappe le long d’une brèche (merci à mes bases d’escalade en salle, cela sert toujours).

On se retrouve en haut, et jurons de ne plus refaire ça, avec le sourire niais « on l’a fait » !!

À plusieurs on dépasse un peu la limite mais le risque est toujours mesuré. Au final, on aboutit à notre crête brumeuse, un 3000 de plus, heureux comme tout (cf photo avec Simon et moi en bleu Brubeck).

Ces expériences terrains forgent le mental, l’analyse terrain et le sang-froid. La montagne est hostile tout autant qu’elle est magnifique, il faut juste l’étudier et l’apprivoiser. C’est mon élément préféré !

Quels sont tes Objectifs 2019 ?

. Le TTN long par équipe (trail tour national) avec le Taillefer sur Gruissan, la Pastourelle, le Sancy et les championnats de France à Méribel.

. Les Templiers chez moi à Millau, hâte de le retenter après ma 12ème place femme en 2018, je vais tenter mieux sur l’édition 2019.

. Et des courses tremplins comme Luchon Aneto Trail en juillet & le trail des Écrins en juin avec le Championnat de France de Kv et un trail le samedi, je sais je suis gourmande.

Quel est ton produit préféré chez Brubeck ?

Mon produit Brubeck préféré est le sweat-shirt Thermo, idéal en toutes conditions. Je l’ai testé en Skating, ski rando, trail en montagne par du grand froid comme par des températures Clémentes, je n’ai jamais eu l’impression de froid même après un effort intense.