Interview Clemence Raffi pour son Biking Man en Corse

Quelle préparation as tu faite pour le Biking Man ?

J'accumule les kilomètres et j'essaye d’enchaîner les sorties pour me préparer à repartir après une longue pause. 

Je fais des sorties avec du dénivelé uniquement sans regarder la vitesse car ce qui importe est de tenir tout le long de la course. Je fais un peu d'intensité aussi pour entretenir le cardio.

Nous sommes à 1 mois et demi de la course, il reste 2 grosses semaines de préparation et ensuite il faudra calmer, rouler mais sans trop se fatiguer pour faire du jus. 

Qu'est que le Biking Man?

C'est une course qui se déroule le 29 avril au départ de Biguglia, en solo ou en paire, qui consiste à faire le tour de Corse par la montagne, par un itinéraire obligatoire, de 700 km avec 13000 m de dénivelé, en moins de 120 heures (soit 5 jours).

Je fais la course avec mon père. Faire la course en équipe de 2 consiste à rester ensemble tout le long (ce n'est pas un relais on la fait en entier tous les 2).

L'itinéraire part de Biguglia, monte par Teghime puis Oletta jusqu'à Ghisoni, puis Aullène, Petreto-Bichisano, Ajaccio, Piana, Ile-Rousse, et le tour du Cap Corse pour finir (même la petite boucle de Barcaggio). Départ et arrivée au Camping San Damiano à Biguglia.

Gros détail c'est une course en totale autonomie donc nous portons avec nous tous le matériel dont nous aurons besoin (ravitaillements, vêtements, matériel de réparation trousse pharmacie...). Nous n'avons le droit à aucune aide extérieure sous peine de disqualification. Le vélo va donc aussi être plus lourd...

Pas le droit au drafting non plus avec d'autres cyclistes. En solo les cyclistes doivent rouler seuls et en duo on reste avec son binôme uniquement.

En combien de jours tu comptes le boucler ?

C'est difficile de programmer une telle course quand c'est la 1ère pour moi et pour mon père. On a du mal à estimer les temps de pause car on sait qu'on va être fatigué. Du coup plus les pauses seront longues, plus ça va être difficile de repartir derrière.

Notre objectif est de la terminer entre 80-100 heures.

Nous avons prévu de nous arrêter à chaque Check-Point en faisant une pause longue ( dormir). Il y en a 3 et ils sont obligatoires pour check-up du matériel, ravitaillement ... : Ghisoni, Ajaccio, Monticello (Ile-Rousse).

Donc si nous nous y tenons cela nous ferait arriver en 4 jours (ce qui laisse 1 jour de marge en cas de problème technique, santé...). 

Nous verrons en cours de route si nous pouvons faire mieux... 

Voici le prévisionnel du Biking Man Corsica :

- Jour 1 : Biguglia-Ghisoni = 180 km / 4146m D+

- Jour 2 : Ghisoni-Ajaccio = 140 km / 2383m D+ (peut-être pousser jusqu'à Porto pour écourter la 3ème étape ci-dessous...)

- Jour 3 : Ajaccio-Ile Rousse = 191 km / 3550m D+

- Jour 4 : Ile-Rousse - Biguglia = 180 km / 2549m D+

Pourquoi ce défi ?

L'an dernier je discutais avec mon père et je lui ai dit "tiens en 2019 j'ai 30 ans en Février et toi 60 ans en Novembre il faut qu'on se fasse un défi  tous les 2 ", en vélo bien entendu puisqu'il m'a transmis cette passion.  Et de là ce qui était une boutade, c'est transformé en véritable envie et nous nous sommes pris au jeux puisque nous avons commencé à chercher ce qui pourrait nous intéresser. Puis nous sommes tombés sur une publication pour le Biking Man Corsica... Ça correspondait tout à fait à la notion de défi qu'on voulait.

On est conscient de la difficulté de l'épreuve mais on veut partager cette aventure ensemble et la terminer :).

C'est d'autant plus dur pour lui qui vit en région parisienne, donc plus difficile pour s’entraîner pour le dénivelé (home trainer et des séances de 10 fois le boulevard Pasteur...c'est moins fun que pour moi qui suis en Corse).

Une anecdote sur ta préparation ?

Hier je suis aller rouler seule sur la route vers Cozzano, Zicavo...c'était magnifique mais très très peu fréquenté à part par la faune locale (cochons, vaches, ânes, chèvres, chevaux...) et je me suis vraiment rendue compte que l'on va être vraiment seul au monde. Par chance je serai accompagnée mon père et non pas en solo. Je souhaite beaucoup de courage à tous ceux qui la font seul ! Et même si nous n'avons pas le droit à l'assistance extérieure de toute manière il n'y aura personne pour nous aider sur ces routes !! 

Les cochons dormaient tranquillement sur le bord de la route, et dès qu'ils m'entendaient approcher, panique générale ça part dans tous les sens (ça peut être dangereux un cochon qui fonce sur le vélo), mais c'était marrant.

Quel est le produit Brubeck qui va t'accompagner tout au long du périple ?

Nous avons tous les 2 les maillots dé vélo Brubeck qui sont vraiment top pour évacuer la transpiration et garder au chaud en même temps, un rouge et un bleu chacun.

Selon la météo prévue je mettrai un t-shirt 3D en dessous, et les manchettes, pratiques pour se couvrir et se découvrir facilement. 

7/ Le mot de la fin

Papa on va la finir cette course :) 

On souhaite à Clémence et Jean Jacques Raffi une excellente course !!!

Pour suivre Clémence c'est ici